Négociations annuelles sur les salaires à Paris SUD pour l’année 2013.

and perhaps press using the webcollege application essay writing servicecoupled with newspaper on internet
3 must-haves before embarking on australianmy custom essay6 tips on australian you can use today

Les négociations sur la filiale Paris Sud étaient vouées à un échec certain.

FO est resté sur une position forte : son orientation en faveur du pouvoir d’achat, dans une période de crise où les ventes connaissent leur plus bas niveau d’après l’employeur.

Le taux d’inflation était aussi du côté de l’employeur 1,3 au premier trimestre 2013.

L’augmentation moyenne des salaires se situe entre 1.5 et 1.8 en France. Tous ces éléments ont contribué à rendre la négociation complexe.

De plus, pour la catégorie agent de maîtrise, l’employeur tablait sur une augmentation de 1% pour rendre ces salariés tributaires des évaluations annuelles.

FO n’avait pas la même vision de la situation économique.

En effet McDonald’s s’en sort beaucoup mieux que nos concurrents de restauration rapide.

FO a donné sa position de principe et  l’a défendue sans relâche (un tiers des bénéfices pour l’investissement, un tiers pour les actionnaires et un tiers pour les salariés).

Ce principe est le moteur de toutes nos positions à venir.

L’équipe Force Ouvrière

Nabil AZZOUZ

Délégué syndical Paris Sud

P1000684

 

Actualité Paris sud, Communication syndicale, Négo paris sud.

Les commentaires sont fermés.